Monday, September 1, 2014

Remembering them

Re: St Michel en Grève , 28 septembre 1941
Message  cuttysark25 Aujourd'hui à 0:45
En cherchant des photos du Blenheim , je suis tombé sur le blog de Paméla Wade qui se trouve être la fille de Francis Reece, pilote

Je vous joint le lien de l'article concernant le sujet de notre dio ainsi qu'une traduction à peu près correcte:


"Ceci est palpitant, honnêtement. Un peu inoccupée et surfant pour m'occuper  et que trouvais-je ? Les photos réelles de l'avion de mon père - Blenheim IV Z6163 MK-U - sur le sable à Saint-Efflam le 29 septembre 1941. Avec la présence d'allemands recherchant ce qui est arrivé à l'équipage des trois hommes , Papa, son navigateur canadien et l'artilleur irlandais. Ils ont eu bien raison à ce moment en se cachant dans le grenier d'une hutte dans les bois tout près de là,se nourrissant des œufs durs et buvant du thé avec du cognac, amenés par la merveilleuse Mme Leduc et ses filles.

Elles étaient juste les premières d'une communauté entière de Français qui ont aidé Papa et les autres à s'échapper. La plupart de gens avec qui ils avaient  contact étaient des femmes, mais  les hommes étaient là dans les coulisses. Ils les ont alimentés, les ont déplacés dans toutes sortes de cachettes, d'une caverne à un château, ont arrangé des faux papiers et des passeports, leur ont donné les vêtements et les ont dirigés vers Rennes et  Nantes. Papa a dit qu'ils ont semblé aimer le danger; mais ils ont payé pour cela. La plupart d'entre eux ont été attrapés plus tard, les femmes ont été envoyées en camps de concentration où elles sont mortes, sans doute terriblement. Georges Bonniec, le leader du réseau d'évasion qui les a escorté tout au long du chemin au cours du voyage vers Nantes, a été exécuté à Cologne, où les allemands lui ont coupé la tête avec une hache.Papa leur était énormément reconnaissant à tous ...

Les photos sont classiques. Regardez ces hélices pliées, tout le sable en haut éclaboussé, ce Jodhpur (culottes de cheval) ridicules sur l'allemand vaillant et sa casquette à visière haute  : c'est le truc de beaucoup de films de guerre - sauf que cela est réel et c'était la vie de mon père, pas une certaine histoire."

There has been a sudden little flurry of interest in Dad's dramatic finish to his war, almost exactly 73 years ago - a cousin in England visiting St Efflam, where the plane crash-landed; an author here in NZ wanting to fill in some gaps in stories he wasn't able to include in his last book; and today a model builder in Brittany blogging (above) about finding one of my blog posts referencing a story he'd already decided to turn into a 3D diorama. It's so great that people are still so interested - I've already been in touch with various sorts of enthusiasts throughout Europe, and here's another. Good for him.

No comments:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...